Informations pratiques

L’exposition est visible du 4 au 29 avril 2017

Le vernissage a lieu le 5 avril 2017 de 18h30 à 21h

Le vernissage sera suivi d’une lecture de portfolios par Roxane Daumas, plasticienne, Enseignante de photographie et Michaël Serfaty, photographe.

Horaires :

  • du mardi au vendredi de 15h à 19h et le samedi de 10h à 12h.
  • L’entrèe est gratuite

Galerie Fontaine Obscure : 24 Avenue Henri Poncet, 13100 Aix-en-Provence

http://www.fontaine-obscure.com/

Cette exposition fait partie du Festival Expolaroid, le mois du Polaroid en avril

L’exposition

Virginie Plauchut est depuis toujours intéressée par la psychologie humaine. Elle se penche sur ce que l’humain nourrit de névroses, de souffrances, de psychoses, mais aussi de croyances, d’habitudes et de symboliques. Il est au cœur de ses recherches et de son travail photographique.

Ses photographies se veulent paradoxalement calmes au regard du texte qui les accompagne, ce n’est pas l’acte qui est retenu dans ses photos, encore moins le « spectaculaire ». L’iconographie met en exergue une « banalité » de chaque situation, alors que l’écrit la déconstruit. Ses images oscillent entre photographie factuelle et photographie illustrative au service du texte. Sa démarche photographique a comme point de départ la réalité. Elle fabrique des mises en scène qui l’interrogent. Elle navigue entre la photographie narrative dans la forme et la photographie sociale par le fond.

Ses différents travaux ont été exposés lors de festivals ou à l’occasion d’expositions personnelles et collectives à Paris, Carcassonne, Arles, Niort, mais aussi projeté lors de plusieurs festivals européens. Elle a également été finaliste du prix Leica Oskar Barnack en 2014. Elle est membre du studio Hans Lucas depuis 2015. Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieur de la Photographie d’Arles en 2016.

EFFLEURER L’HORIZON – La Correspondance oubliée

On avait décidé de s’écrire. Chacune à notre manière. En images. En mots. Mais surtout s’écrire sur le fil, constant et tendu, de notre quête d’horizon. Extérieur pour l’une, intérieur pour l’autre.

Virginie est partie pour l’Ouest, je suis restée à l’Est. Nous nous sommes envoyé nos paysages en ce mois de juin 2011. Nous avons traversés les étendues qui se présentaient à nous, et notre amitié résonnait dans nos espaces respectifs.

Dans cette correspondance, nos regards ont trouvé leurs échos. Elles ont aussi pris le temps de se raconter, et de se déployer. Trajectoires et territoires s’effleurent, et un nouvel horizon s’ouvre.

Cath. An.

Cette correspondance photographique associe polaroïds et textes, elle a été réalisée pendant 15 jours en juin 2011. Ce n’est que cette année que j’ai décidé d’ouvrir la boite ou cette correspondance avait été oubliée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

|||::

Be the first to rate and review!
0.00 average
5 Stars
0
4 Stars
0
3 Stars
0
2 Stars
0
1 Star
0

Vous en pensez quoi?