Informations pratiques

L’exposition est visible du 1er au 30 avril 2017

Le vernissage a lieu le 1er avril 2017 de 18h à 22h

Horaires : 8h/22h

Hotel Graffalgar : 17 Rue Déserte, 67000 Strasbourg

https://www.facebook.com/events/1886188934936296/

L’exposition

Pour la seconde année, le collectif Polalsaco investit le Graffalgar, un hôtel novateur au design urbain faisant également office de galerie d’art et de salle de spectacle. Il accueillera le Polalsaco pour son EXPOLAROID 2017, durant le mois d’avril 2017(du 1er au 30avril). Un exposition consacrée à la photographie instantanée.
Durant le vernissage une chambre de l’hôtel sera réservée aux plus sexys de nos pola, attention cette exposition flash au doux nom de (S)expolaroid ne sera visible que pendant les quelques heures du vernissage.
Le vernissage se déroulera le 1er avril 2016 de 18h à 22h au Graffalgar en la présence des artistes.

Les exposants:

Milena Lausecker

Tombée dans la photo il a plus de 10 ans, avec surtout des autoportraits comme premières expérimentations, Milena a continué à se chercher. Grace à V.Gabriel elle découvre la passion et l’exitation de l’instantané . Le côté brut, imparfait et un brin incontrôlé lui plaisent et c’est avec l’humain, surtout la femme comme thème de prédilection quelle continue de se développer.

Marlene hirtz

Autodidacte, tombée amoureuse d’un polaroid à l’heure où tout se pixélise …
Je saisi l’instant, où l’irréel rencontre le réel.
Avec mon polaroid, c’est la surprise à chaque prise de vue !

Pierre Frigeni

Nourri par la culture urbaine, le travail de Pierre Frigeni s’articule autour des notions de mouvement et de circulation. Il se sert notamment de sa pratique physique de la ville, celle du skateboard, pour réinterpréter l’espace urbain de manière graphique..

http://iso-gram.com/

Jean-Christophe Denis

Photographe atypique, féru de techniques photographiques alternatives.
Son univers nous transporte d’images oniriques en portraits délicats ou décalés.
http://www.denisjc.com/

Thomas Dusch

Artisan autodidacte de l’image. Le Polaroid, l’argentique ainsi que le collodion sont ses outils favoris. Ils ont pour intérêt de ne pas se limiter qu’à la prise de vue mais d’engager toutes les techniques du processus de fabrication de l’image.
http://www.thomas-dusch.com/

Delphine Déom

Fait de la photographie depuis ses 8 ans, âge auquel elle reçut son premier appareil.
« Je pense que mes images sont simples, comme mes appareils. J’essaie de ne pas trop calculer pour capturer l’instant. »

Vladimir Tankovitch Photographe autodidacte.

IL crée des photographies d’art, notamment à travers une recherche minutieuse de mises en scène de portraits. Il observe, dissèque et rassemble les images dans un mélange extravagant imbriqué de références à la culture pop; son objectif n’est pas de présenter la réalité mais de transcender le caractère artificiel de sa beauté.
http://www.tankovitch.com/

Frédéric Loeffler

Généralement bien caché dans la pénombre des salles de concerts, Frédéric y use son Polaroid Supercolor depuis 2009. Son acouphène permanent se porte très bien, nul doute là-dessus.

Vincent Gabriel

Photographe Polaroid depuis 2006. Utilise le Polaroid pour le côté instantané et brut ainsi que la possibilité de manipuler le support.
http://www.vincentgabriel.fr/

Mathieu Moser

Professionnel de l’image

|||::

Be the first to rate and review!
0.00 average
5 Stars
0
4 Stars
0
3 Stars
0
2 Stars
0
1 Star
0

Vous en pensez quoi?