Informations pratiques

Le Festival a lieu du 1er juillet au 20 aout 2017

Inauguration du Festival le 1er juillet 2017 à 11h30

Horaires : En extérieur

Place Boucicaut, 61130 Bellême

https://www.festivaldebelleme.com

Le Festival

La ville de Bellême dans le Perche accueille la première édition de son festival photo du 1er juillet au 20 août prochain qui met les Vosges à l’honneur.

Organisé par l’Agence pour la Promotion de la Photographie Professionnelle en France (APPPF), société créatrice du concours des Photographies de l’année et éditrice du magazine Profession Photographe, le Festival Photo de Bellême accueille dix photographes pour exposer du 1er juillet au 20 août 2017 sur le thème « L’homme et son territoire », dans les rues, les parcs et certains commerces de Bellême et dans quelques lieux historiques de la ville, comme les remparts et le porche.

Le bureau du Festival se tiendra à L’Espace Photo du Perche, situé dans le cœur historique de la ville de Bellême et totalement dédié à la promotion et à la valorisation de la photographie professionnelle.

Michel Laurent, Paysages des Vosges

www.michel-l.com

© Michel Laurent

Il est vosgien, ou plus largement lorrain. Touche à tout talentueux, il a exercé plusieurs métiers avant de se consacrer à la photographie. Il a commencé comme boulanger pâtissier en 1975 et avec sa première paie, il s’est offert son premier appareil photo, un Zenit commandé chez Manufrance. Pendant de nombreuses années, il a couru la campagne le jour pour faire des photos et préparé des baguettes et des gâteaux la nuit pour financer sa passion.

En 1985, il ouvre une boutique traditionnelle à Saulxures-sur- Moselotte et se fait alors plaisir dans la diversité des activités. Mais ce qu’il préfère c’est capter l’émotion. Notamment avec la mariée : « C’est son jour. Vous entrez dans son intimité. La larme au coin de l’œil, la bonne lumière, c’est de l’émotion pure. » Michel Laurent aime aussi photographier le monde de l’entreprise pour montrer l’homme et la femme au travail. Et l’usine il connait, lui qui a également été tisserand le week-end pendant une dizaine d’années, puis ébéniste et charpentier.

Le passage au numérique l’oblige à fermer sa boutique, mais il rebondit en passant un CAP d’ébéniste au début des années 2000. Puis il achète son premier reflex numérique, apprend Photoshop et revient à la photographie à plein temps en 2006/2007 en s’orientant vers la photographie régionale, dans ses Vosges natales. Tourisme, lière bois, granit mais également plasturgie, Michel Laurent explore toutes les facettes de sa région. « J’aime aussi les paysages quand on y voit la trace de l’homme et l’objet qui porte la marque de celui qui le fabrique. Et la transmission de père en fils et de mère en fille.»

L’année dernière, avec trois copains amoureux de la nature et de la photographie – Yann Godé, graphiste, Alain Grandemange et Vincent Munier – qui souhaitaient depuis longtemps créer un événement sur les terres où ils vivent et qu’ils chérissent, les Hautes Vosges, il a créé un festival photo : Les Sentiers de la photo. Leur idée était simple : faire du Haut- du-Tôt un lieu de rencontres autour de la photographie, parce que ses paysages invitent déjà à la photographie, parce que les sentiers, les forêts, les prairies leur apparaissaient comme des lieux d’exposition parfaits.

La Carte

L’Agenda

|||::

Be the first to rate and review!
0.00 average
5 Stars
0
4 Stars
0
3 Stars
0
2 Stars
0
1 Star
0

Vous en pensez quoi?