Informations pratiques

Le vernissage a lieu le 5 avril 2017 de 19h30 à 22h30

L’exposition est visible du 1er au 30 avril 2017

Horaires : Ouverture du mardi au samedi, de 18h à 2h
Métro : lignes 11 et 7bis : Place des Fêtes / Pré Saint Gervais

Tél. : 01 42 41 23 80

https://www.patrickmartineau.photography/jzzm-mes-expositions

L’exposition

JAZZ – PORTRAITS :
Une balade musicale dans les Clubs de jazz Parisiens et les festivals de Jazz, au travers de portraits de musiciens.

Pour une première expo perso, je ne pouvais espérer mieux que le mythique club «Aux Petits Joueurs », ma passion pour les photos live de jazz étant, pour ainsi dire, née autour de Django.

« Aux Petits Joueurs », la guitare est reine. Celle de Django Reinhardt bien sûr (on y retrouve ainsi, chaque mercredi depuis l’ouverture du club, Daniel John Martin en compagnie de Romane, des frères Ferré, d’Angelo Debarre, Rodolphe Raffalli, Ninine Garcia, etc.), mais aussi celle du blues, voire du rock et des musiques du monde.
(Jérome Partage, in Jazz Hot n°679)

Je voudrais adresser un grand merci à Olivier David pour son accueil, lui dont je n’oublie pas qu’il a grandi au sein de la communauté manouche.
Cette exposition est réalisée en partenariat avec Jazz Hot, la revue internationale du Jazz depuis 1935.

La photographie, c’est une passion de toujours pour Patrick Martineau.
Ses prises de vue mettent en évidence des qualités personnelles qui lui ont ouvert bien des portes, un intérêt évident pour les autres, une façon de privilégier le facteur humain en toute circonstance. C’est ainsi qu’il faut comprendre son art des portraits, sa façon de privilégier le noir et blanc, une bichromie revendiquée qui l’autorise à jouer sur les niveaux de gris au moment de la prise de vue, accentuant ou minorant la température des blancs en fonction du sujet. Elle représente à l’évidence pour lui la couleur de la mémoire, de ce passé si prestigieux qu’il couvre encore de ses ombres immenses le jazz d’aujourd’hui. C’est ainsi que la vérité d’un visage, la lumière d’un regard ou la brillance d’un reflet lumineux nous frappent telles des évidences, améliorant notre compréhension du monde dans une étonnante économie de moyens.
Jean Pierre Alenda, rédacteur à Jazz Hot.

|||::

Be the first to rate and review!
0.00 average
5 Stars
0
4 Stars
0
3 Stars
0
2 Stars
0
1 Star
0

1 Comment

  1. De belles photos, toutes en noir et blanc, couleurs idéales pour le jazz. Parfois un cadrage un peu serré pour moi mais des expressions bien captées. J’ai déjà réservé une très belle photo de la saxophoniste Sophie Alour, de dos, en communion avec les autres musiciennes, invisibles sur la photo. Moment vécu, très bien représenté sur la photo. Expo à voir dans ce lieu mythique de la musique manouche, notamment. Quartier incroyable de la Mouzaia.

Vous en pensez quoi?