Le blog a 8 mois, on s’en parle?

dans La vie du site par

Voilà ça y est c’est la fin de l’année ou presque. L’occasion pour moi de faire un bilan sur le blog Exposez vos photographies avec vous.

Une belle aventure démarrée le 8 mai en fanfare.

Alors comment est née l’idée de ce blog? Tout d’abord pour être honnête c’est la 2ième naissance. Un an avant j’avais créé un blog qui s’appelait Exposons. Il a duré 1 mois. Ni plus, ni moins. Tout simplement car je ne voyais pas comment aborder les choses. La notion d’exposition est assez vaste et n’arrivant pas à trouver le début de pelote, je n’arrivais pas à trouver de cohérence pour l’écriture.

Cohérence que j’ai trouvé lorsque j’ai débuté l’écriture du livre « Exposez vos photographies« . C’est ce passage par le livre qui m’a permis d’ordonner mes idées. Lorsque le livre fut enfin terminé, il était donc naturel de repartir sur le blog pour vous parler enfin de l’exposition en photographie.

Aujourd’hui presque 8 mois après il est temps de faire donc le point sur le blog et les différentes choses que j’y ai ajouté.

Les remerciements

Lorsque j’ai lancé le blog, assez rapidement j’ai envoyé des mails à tous les blogs de photographie dont j’ai pu avoir connaissance. L’idée étant de faire connaître le blog à travers le livre. Un mail simple allant à l’essentiel présentant le livre et son contenu. Ici je vais donc remercier tous ceux qui m’ont soutenu.

et oui la liste est longue 🙂

Un gros remerciement à Jerome, Joëlle, Damien, Antony et Régis que j’ai pu croiser en vrai lors du salon de la photo.

La fréquentation du site

Evidemment tout se passe avec des chiffres.

Pour les statistiques je vous présente surtout celles provenant de WordPress. Je n’ai installé google analytics que fin aout. L’année prochaine on partira sur google analytics qui est plus « fin ».

 

Les 4 derniers mois avec Google Analytics

Ce qui est pour moi intéressant sur le graphique de GA, c’est de voir très nettement les pics de fréquentation. Il est aussi intéressant de voir un % de visiteurs qui reviennent assez élevé.

 

Toute l’année avec les statistiques WordPress

On affinera avec le graphique suivant, mais pour voir l’intégralité en terme de vue et de visiteurs, il faut afficher toute l’année. Presque 38000 visites au 26 décembre et 15.837 visiteurs en 8 mois d’existence. Autant vous dire que je suis carrément épaté par le nombre de visiteurs qui sont venus cette année sur le blog.

Et maintenant mois par mois ça donne ça :

 

 

Graphique WordPress mois par mois

Belle progression en l’espace de 3 mois à peine. Le plateau est sans doute du à plusieurs choses :

  • Beaucoup de parutions sur des blogs externes de juin a aout.
  • Beaucoup d’articles sur le blog.
  • L’arrivée de la carte en juillet.
  • Moins d’articles à partir d’octobre.

Des plus, des moins, donc plateau 🙂

 

Les sites d’où proviennent mes visiteurs

Sans surprise c’est Facebook qui pour l’instant m’amène le plus de visiteurs. Cela est relativement raisonnable puisque je met en avant la carte des expos depuis plusieurs mois sur Facebook. La page Exposez vos photographies vient d’ailleurs de dépasser les 1100 abonnés. Ce qui forcément me fait un bon trafic d’entrée régulièrement.

La partie moteur de recherche est en 2ième position.

En ne prenant en compte que Facebook et les moteurs de recherche, je vois qu’évidemment la proportion de Google notamment monte tranquillement depuis le mois de juillet :

  • Juillet 10%
  • Aout 13%
  • Septembre 20%
  • Octobre 35%
  • Novembre 45%

De plus en plus de visiteur arrivent donc via les moteurs de recherche. Je pense que c’est en grande partie grâce à la carte et aux événements, à vos expositions photos. La proportion d’articles versus expositions s’est bien évidemment inversée depuis la naissance de la carte.

A noter aussi des blogs amis qui me renvoient pas mal de trafic et ce depuis qu’ils ont mis en avant un ou plusieurs éléments du blog.

La newsletter

C’est quelque chose dont je ne me suis pas ou peu près occupé pendant les 2 premiers mois. Grosse erreur. A vrai dire jusqu’à début juillet, j’ai eu 6 inscrits sur la newsletter. Il faut dire que c’était très discret sur le site. Ca n’est plus le cas, puisque maintenant l’inscription sur la newsletter se fait à différents endroits que cela soit sur les articles ou sur la carte des expositions. C’est sans doute un peu plus intrusif mais cela me permet de garder le contact avec vous.

L’objet est de vous proposer une synthèse hebdomadaire concernant le site et notamment les expositions en cours. Ecrire chaque semaine cette newsletter me prend entre 2 et 3 heures afin de la mettre à jour.

Je pense que l’objectif est atteint puisque depuis juillet le nombre d’abonnés est passé de 6 à 760. Un énorme succès.

Le contenu

Là j’ai carrément explosé mes objectifs sur l’année. En règle général un blog se doit de fournir du contenu à hauteur d’un article par semaine soit une cinquantaine d’articles sur l’année. Cela maintient une régularité et montre effectivement le niveau de passion du blogueur pour le sujet.

Si je ne me suis pas trompé sur mon décompte, 152 billets ont été publiés sur Exposez-vos-photos.fr dont 92 purement de contenu. 92 articles vous permettant d’apprendre quelque chose sur la problématique de l’exposition. 92 articles sur 32 semaines (8 mois d’existence) cela fait donc près de 3 articles de contenu par semaine. Une cadence due en grande partie à un des objectifs que je m’étais fixé au mois d’aout d’écrire un article par jour. Il me semble que j’ai du réussir mon objectif à 95% 😉

La cadence s’est calmée pour plusieurs raisons à la rentrée. La principale étant que je souhaite écrire des articles plus complet et donc plus long. Et tout blogueur connait le temps qu’il faut y consacrer. Que cela soit en terme de recherche ou de travail d’écriture.

Un bon exemple est sans doute l’article sur la fabrication des caisses américaines. Article qui a combiné un reportage en live, ainsi que des photos et des échanges avec Claude pour pouvoir en faire un article et un tutoriel en même temps. Pour le contenu en termes d’article, c’est vers cela que je souhaite évoluer. Moins d’articles mais beaucoup plus complet.

L’autre raison, c’est que j’ai consacré du temps à l’amélioration en termes d’expérience utilisateur. En installant un système de cache qui permet aux visiteurs d’obtenir les pages plus rapidement. L’effet est notable sur les articles et les événements.

Autre point l’internalisation, un sujet qui me prend aussi du temps puisque j’y travaille avec Anaïs et Eva. on en reparle un peu plus bas:)

La carte des expos

C’est aussi un projet qui m’a pris et me prend beaucoup de temps. A la mise en place de l’outil en juillet je ne savais pas trop vers quoi j’allais. Si ce n’est que cela répondait à une de mes problématiques. A savoir, visualiser les expositions photographiques géographiquement.

Si je dois en faire un bilan 4 mois après, je le ferais positif, très positif. La carte plait énormément, ça c’est très clair. A chaque fois que quelqu’un la découvre, j’ai très nettement l’effet Waouh. Pourquoi? Tout simplement parce que c’est une manière innovante de montrer les événements photographiques. Les statistiques d’utilisation d’ailleurs sont en hausse constante.

En partie car c’est un outil que je met en avant sur Facebook. En 3 mois la carte a été partagée 100 fois par des utilisateurs sur leur profil. Un grand signe d’intérêt pour moi.

Qui plus est de plus en plus des galeries et d’institutions référencent la carte des expos et m’envoient leurs informations. Or les dossiers de presse de ces professionnels sont très très complets. Résultat les pages événements résultantes sont très très bien référencées par Google, ce qui amène de plus en plus de trafic.

Il y a pour mois un seul point négatif. Les expositions individuelles des photographes. Pour le moment je pense que je suis loin, très loin de recevoir toute l’information concernant les expositions qui se passent un peu partout en France. Et je pense que ça n’est pas du à l’outil en tant que tel, mais à un défaut de communication global. Je pense que ce point négatif disparaitra de lui-même après un an ou deux d’existence de la carte. A tout le moins ceux qui travaillent leur communication sont bien mis en avant et par la carte et par leur communication. Ce qui est donc plus efficace pour leurs expositions photographiques. J’ai d’ailleurs écrit plusieurs articles sur la notion de dossier de presse. Tout simplement car il m’arrive encore de recevoir un visuel type affiche et pratiquement aucun texte mettant en avant le travail du photographe. Ce qui est amusant car c’est bel et bien du texte qui permettra à un internaute cherchant une exposition de trouver nos expositions sur Internet. Bien évidemment cela demande un peu de travail, mais le résultat sera à la hauteur de vos espérances. J’en sais quelque chose avec les expositions Les Echappées Belles lorsque nous les organisions avec Vincent. Sans communication, nous n’aurions jamais connu un tel succès.

J’ai d’ailleurs mis en place un formulaire, non pas pour contraindre les photographes ou par fainéantise de ma part, mais bien pour avoir un maximum d’informations. Ne serait-ce que par exemple les horaires du lieu, ou l’adresse…

Quand j’ai toute l’information, cela me prend 10/15 minutes pour créer un événement. A vous de voir 🙂

L’agenda et la carte sont de mieux en mieux référencés par les moteurs de recherche et principalement Google. Cela profitera donc à tous les photographes qui prennent un peu de temps pour bien écrire leur dossier de presse.

C’est en tout cas un projet et une partie du site que je compte bien continuer à développer. A date c’est presque 500 événements qui ont été mis en avant sur la carte. Et plus de 300 lieux ou festivals photographiques. Principalement en France pour l’instant. Mais comme on le verra plus tard, cela va se développer à l’international.

L’international

L’idée principale est née cet été. Initialement ça ne devait concerné que la traduction du livre, mais en discutant avec Anaïs et Eva, il est devenu évident que les articles et le site en lui-même devaient aussi subir un lifting linguistique.

Anaïs s’occupe de la partie espagnole. La traduction du livre est déjà commencée (plus de 20% du livre est traduit). Nous avons fait le test sur quelques articles en installant un plugin de gestion multilingue et cela fonctionne parfaitement bien.

Si l’article existe en espagnol, le visiteur peut y accéder ou revenir sur le français s’il le souhaite. petit à petit c’est tout le site qui va passer en espagnol. Pour l’anglais cela va suivre courant du premier trimestre 2017, dès qu’Eva sera disponible.

Nous parlerons du futur à la fin du bilan, mais clairement l’international est un des objectifs 2017.

Les interviews

C’est un mode que je ne connaissais pas, mais je m’y suis lancé avec la première interview de Joëlle Verbrugge. Et franchement je pense qu’à la volée le format est bon. 7 questions, 7 épisodes videos de quelques minutes. Ca ne permet pas d’entrer à fond dans une problématique mais en tout cas de répondre à des questions que vous pourriez vous poser au moment d’exposer votre travail.

La première interview avec Joëlle Verbrugge a concerné les aspects juridiques, la deuxième avec François Rastoll a été consacrée au métier de galériste les relations avec les artistes. Le troisième qui arrive d’ici quelques jours est consacrée au monde du tirage, avec Pascal Bourguignon.

C’est un mode qui a tout son intérêt et je vais reconduire l’expérience sur 2017 en réalisant sans doute 6 interviews dans l’année. Je compte bien interviewer aussi des photographes, donc si vous êtes volontaires pour parler de votre expérience en termes d’exposition, contactez moi!!!

La monétisation du blog

Alors quand je parle monétisation, je ne parle pas de devenir riche et de vous écrire depuis un hamac sur une île paradisiaque. je parle surtout de financer le temps consacré au blog en tant que tel.

Dès le départ, j’ai fais le choix de ne pas vous gaver avec des pubs adsense scotchées un peu partout. Vous vantant les mérites de ce que vous avez déjà acheté. Non j’ai préféré parier sur un contenu de valeur que je pourrais vous proposer.

Sans parler du temps, parlons déjà de l’aspect technique. Les postes de dépense sont les suivants:

Hébergement du site : 50 euros/an

theme wordpress : 50 dollars

Plugins wordpress (les plus intéressants sont forcément payants) : 500 dollars

Newsletter : 15 dollars/mois (90 dollars)

Grosse maille cela représente un investissement 700/800 euros sur la première année. Sachant que je sais déjà que l’année prochaine il faudra faire passer l’hébergement sur quelque chose de plus puissant et donc plus rapide. Le prochain qui essaye de me faire croire qu’Internet c’est gratuit me fera doucement rire.

Voilà pour les dépenses, maintenant les entrées. La plus importante étant le livre.

J’ai vendu 158 exemplaires en Ebook et 74 en version papier. Ne rêvez pas, il y a plein de choses à retirer (comme la commission des affiliés par exemple). Mais au moins la balance est positive et m’a permis d’y consacrer vraiment du temps. Pour moi c’est très positif puisque cela signifie que 232 photographes m’ont fait confiance. Et surtout ont décidé d’apprendre des choses à travers mon expérience et donc mes erreurs et non en les refaisant par eux-mêmes. Je les remercie donc grandement pour leur soutien.

Le livre en version papier se vendra sans doute mieux lorsque je pourrais faire un stock et non l’imprimer par souscription ou un par un.

Un deuxième Ebook est né fin octobre, il s’agit du Where&When. Celui-ci est très particulier car il est appelé à évoluer en permanence (actuellement il fait près de 900 pages) et a pour objectif de recenser des lieux d’expositions actifs. Il est fourni par abonnement soit mensuel, soit annuel. A ce jour une douzaine d’abonnés sont avertis régulièrement des mises à jour pour récupérer leur exemplaire. Celui-ci doit voir le jour en version espagnol et anglaise très prochainement. Il référence actuellement 240 spots (lieux et festivals).

Cette partie monétisation a pour objectif bien évidemment de nous rétribuer Anaïs, Eva et moi-même pour le temps consacré à vous fournir du contenu. Contenu que nous espérons de qualité.

Et maintenant le futur

En 2017 j’aimerai un site en 3 langues

En 2017 je compte bien continuer les interviews videos des professionnels du secteur mais aussi de photographes

En 2017 je compte bien doubler le nombre de visiteurs (16.000 sur 8 mois, soit 24.000 sur une année) et donc atteindre les 50.000 visiteurs. Soit à peu près 10.000 visites par mois.

En 2017 je continuerai les articles et les tutoriels. L’objectif étant de vous proposer des articles plus longs et plus complets. Donc une cinquantaine pour l’année me parait bien.

En 2017 je compte bien exploser le compteur d’événements photographiques sur la carte des expos. C’est difficile de juger mais je pense que 2000 événements enregistrés sur l’année est largement réalisable. Bon ok ça en fait 5/6 par jour 😉 Mais je suis hyper motivé.

En 2017 j’ai plein de nouvelles idées mais avant d’en parler il vaut mieux que j’y réfléchisse. Et puis il faut bien vous garder quelques surprises aussi.

Voilà pour ce petit bilan 2016

Encore une fois je remercie tous ceux qui suivent le blog, car c’est bien pour cela qu’on commence à écrire.

 

Auteur-Photographe depuis 2009 Organisateur des Echappées Belles de 2011 à 2014. Membre actif de Lumière d'Encre, http://www.lumieredencre.fr Auteur-Photographe : http://www.nicolaspoizot.fr

2 Comments

Vous en pensez quoi?