Réflexion sur les horaires d’une expo

dans trouver un lieu par
3 minutes et 11 secondes de lecture

Avant de vous parler des horaires d’une expo photo, je vais vous parler de mon village.

Ne vous inquiétez pas c’est pour illustrer mon propos 😉

Alors j’habite un petit village à quelques minutes de Perpignan. un de ses villages ou il y a encore un centre ville historique. Quand je dis un village, c’est un village. La place du village fait comprend quelques commerces, une église (par contre elle est grosse), et c’est tout.

Dans mon village, au centre-ville, j’ai 2 épiceries. L’une en bordure du centre, à l’entrée principale du village. L’autre, à côté de l’église. Celle à l’entrée est tenue par Marielle. Serge ,son mari, lui file un coup de main régulièrement. L’épicerie est judicieusement placée, puisqu’elle est attenante au tabac/presse du village. Je vous dis mon village est extra, on a même une pharmacie.

Quant à l’autre épicerie, elle est tenu par un couple qui alterne pour la bonne tenue de leur commerce, Ophélie et Nicolas.

Bon je m’égare un peu, mais comparons nos deux épiceries.

Celle de Marielle est ouverte selon les horaires suivants :

Un peu compliqué, hein?

Quant à l’épicerie d’Ophélie et Nicolas, elle est ouverte selon les horaires suivants :

 

Ca change une fois quand la saison d’été commence (l’amplitude est plus large surtout le soir). Et ça revient à ces horaires là à l’automne.

De tête je sais déjà retenir les jours d’ouverture de l’épicerie d’Ophélie et Nicolas. Pour les horaires, c’est sans doute la réouverture de l’après-midi avec laquelle j’ai le plus de mal. pour le reste, aucunes difficultés à retenir. Les horaires de l’épicerie de Marielle, je n’ai jamais réussi à les retenir. On se demande pourquoi…

Ne vous inquiétez pas pour elle, sa position stratégique, à l’entrée principale et à côté du tabac lui sauve la mise. Ca j’en suis sûr.

Là ou je veux en venir pour parler exposition photo, c’est bien sûr la notion des horaires.

D’ailleurs qu’il s’agisse d’une exposition temporaire ou d’un lieu comme une galerie, voici du pire des cas au meilleur (à mon sens) :

  • Avoir des horaires qui changent tous les jours (ou presque). L’exemple de ma première épicerie montre que c’est possible. Franchement qui pourraient mémoriser vos ouvertures?
  • Mieux, vos heures d’ouverture sont les mêmes tous les jours. Vous évitez les trucs genre demi-journée.
  • Le top, heures d’ouvertures identiques et surtout pas de coupure. Une amplitude donc complète tous les jours.

Bon le premier cas est facile à exclure. Enfin j’espère que vous avez capté pourquoi ça posera un problème à vos visiteurs potentiels. Si c’est pas le cas, merci de fermer les yeux et de réciter à haute voix les horaires de Marielle. Pas possible? Bon ça me rassure.

Non développons un peu les deux cas suivants. L’esprit humain et notamment la mémoire est très sélective. Et mémoriser une information qui ne va pas nous servir tous les jours, est compliqué. Or dans le cas d’une coupure le midi, il faut mémoriser quatre informations, l’ouverture du matin, la fermeture du midi, l’ouverture de l’après-midi et la fermeture du soir. Ca fait beaucoup…

D’autant plus que ce qui nous intéresse, ça n’est pas tant de les mémoriser mais de ne pas se pointer en plein milieu de la coupure du midi. Rien de plus rageant que d’arriver devant une porte close.

C’est pour ça que je prône fortement les horaires sans coupure, quitte à réduire l’amplitude si l’équipe est petite. Il y a déjà l’avantage que finalement vous n’avez plus que deux données à mémoriser. Et encore je pense que surtout c’est l’heure de fermeture qu’il est important de retenir. A part si vous voulez être présent à l’ouverture, finalement c’est secondaire.

Un autre avantage c’est que les lieux d’expo ne sont pas forcément à côté de chez vous. Il va donc falloir vous y rendre. Avec tous les imprévus et changements qui peuvent intervenir en cours de route. Quand par mégarde, je me pointe à l’épicerie d’Ophélie et Nicolas, (c’est la plus près de chez moi : 200 mètres à pied), trop tôt et qu’elle est fermée, je refais 200 mètres et je rentre chez moi. Quand je veux visiter une expo et qu’il y a une coupure, je risque de privilégier l’amplitude horaire la plus grande (en général l’après-midi). Car si pour une raison ou une autre je prends du retard, je risque moins d’arriver trop tard. C’est pour cela que je pense que faire une coupure n’est pas forcément une bonne idée. Il vaut mieux avoir une amplitude moins large en cumulée mais complète. Je pense vraiment que c’est plus efficace pour nos amis visiteurs.

Un autre point concernant l’amplitude, j’ai déjà vu des expos ou des festivals dont l’amplitude horaire est de 4 heures. Genre 15h-19h. Franchement je trouve très très court. En-dessous de 6 heures je pense qu’on perd beaucoup de visiteurs potentiels.

Ma réflexion est donc la suivante :

  • Les mêmes horaires tous les jours. Il vaut mieux avoir des vrais jours de fermeture que des demi-journées parsemées un peu partout.
  • Evitez les quart ou demi. Même si vous tenez une galerie, arrondissez par pitié 🙂
  • Décalez l’ouverture en fin de matinée et ne faites pas de coupure. Un 11h-19h sera plus efficace qu’un 9h-12h/14h-19h.

En résumé si les horaires de votre expo ou de votre lieu tiennent sur une ligne c’est tout bon. Si ça n’est pas le cas, j’ai des doutes 😉

Vous en pensez quoi?