communiquer avant l’exposition

dans Communication/Non classifié(e) par

La communication commence longtemps avant votre exposition

L’objectif de la communication en amont de l’exposition est de lui donner de la visibilité.

Et tous les moyens sont bons que cela soit sous la forme d’une newsletter ou par l’intermédiaire des réseaux sociaux. Prévenez les médias auxquels vous avez accès, il est toujours possible qu’ils décident de réaliser un article avant l’exposition. Même si dans la majorité des cas, cela interviendra peu de temps avant l’expo, voire même au démarrage.

La newsletter vous permettra de prévenir les gens qui vous suivent et qui sont intéressés par votre travail. Indiquez le régulièrement dans les mois précédents l’exposition. Cela fera des piqûres de rappel 🙂

Le plus bel outil à votre disposition pour communiquer c’est l’ensemble des réseaux sociaux auxquels vous êtes abonné. Comme je l’indique dans mon livre, votre communication commencera à partir du moment où vous aurez confirmé l’exposition. Ne serait-ce que l’annonce de l’exposition permettra de sensibiliser votre réseau. Il s’agit du point de départ. Ensuite à chaque fois qu’un événement se produira, il s’agira de faire une communication simple mettant en relation cet événement avec votre expo. Cela arrivera lorsque vous recevrez vos tirages, vos cartes de visite.

Cela pourra aussi arriver de l’extérieur en partageant par exemple la communication du lieu à propos de votre exposition.

En simplifiant à chaque fois qu’il se passe quelque chose en rapport avec votre exposition, communiquez, partagez et rappelez les dates de l’expo et surtout la date du vernissage. En marketing on dit qu’il faut entre 4 et 7 sollicitations pour intéresser quelqu’un à quoi que ce soit. cela fonctionne tout aussi bien pour une exposition.

Meilleure sera votre communication, et meilleure sera la réussite de votre exposition et notamment le vernissage.

J’ai une petite anecdote à ce sujet que je vous raconte maintenant.

C’était ma première exposition individuelle, que j’ai pu faire dans une galerie d’art municipale. Cette galerie est gérée par le service culturel de la ville.

Si je me souviens bien j’exposais au mois de février. Ça n’est pas forcément un bon mois pour faire déplacer les gens. Le service culturel avait son propre réseau de communication mais j’avais toute liberté pour faire ma propre communication de mon côté. J’avais décidé d’activer tout mon réseau. J’avais pris contact avec la radio locale, avec la télé départementale et j’avais relativement bien utilisé Facebook pour mettre en avant mon vernissage.

Cela a bien fonctionné car j’ai obtenu une interview radio en direct pour la matinale, ainsi qu’une interview avec une journaliste télé lors d’une de mes permanences. Tout cela mis en avant grâce à Facebook. Mon référent pour la galerie avait dimensionné un vernissage pour une quarantaine de personnes. Ce qui était plutôt la fourchette haute d’après ce qu’ils avaient l’habitude de voir en pareil cas (première exposition individuelle, de la photographie, un mois de février en région parisienne).

Le vernissage fut au-delà des espérances de tout le monde. Plus de 110 personnes se sont déplacées. Un succès inattendu, certes mais du coup positif. Mon interlocuteur me confirmant en aparté qu’il lui était arrivé d’avoir des vernissages avec l’artiste, sa famille, deux ou trois amis et juste les habitués des vernissages. Autant dire que ce fut aussi une agréable surprise pour le service culturel. Et pour moi bien sûr.

Tout cela pour dire que si vous décidez d’exposer et que cette expo compte pour vous, alors donnez vous les moyens pour transformer votre exposition en réussite.

 

Auteur-Photographe depuis 2009 Organisateur des Echappées Belles de 2011 à 2014. Membre actif de Lumière d'Encre, http://www.lumieredencre.fr Auteur-Photographe : http://www.nicolaspoizot.fr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*