Informations pratiques

Le Festival a lieu du 1er juillet au 20 aout 2017

Inauguration du Festival le 1er juillet 2017 à 11h30

Horaires : 7/7 jours de 10h à 18h tous les jours pendant la durée du festival

l’Espace Photo du Perche : 9 rue Ville Close, 61130 Bellême

https://www.festivaldebelleme.com

Le Festival

La ville de Bellême dans le Perche accueille la première édition de son festival photo du 1er juillet au 20 août prochain qui met les Vosges à l’honneur.

Organisé par l’Agence pour la Promotion de la Photographie Professionnelle en France (APPPF), société créatrice du concours des Photographies de l’année et éditrice du magazine Profession Photographe, le Festival Photo de Bellême accueille dix photographes pour exposer du 1er juillet au 20 août 2017 sur le thème « L’homme et son territoire », dans les rues, les parcs et certains commerces de Bellême et dans quelques lieux historiques de la ville, comme les remparts et le porche.

Le bureau du Festival se tiendra à L’Espace Photo du Perche, situé dans le cœur historique de la ville de Bellême et totalement dédié à la promotion et à la valorisation de la photographie professionnelle.

Joël Couchouron, Les gens d’ici

 

© Joel Couchouron

Il est né en 1951 d’un père breton et d’une mère vosgienne à Sapois petit village des Hautes Vosges où il réside encore aujourd’hui.

À quinze ans, sur un coup de cœur, il quitte prématurément le collège pour épauler un jeune couple de restaurateur en qualité d’apprenti cuisinier. Au terme du contrat de 3 ans, il abandonne le métier de cuisinier incompatible avec sa philosophie de la vie.

« Je me retrouve sur le marché du travail sans aucun diplôme et j’entre tout naturellement à l’usine située près de chez moi. » Et il ajoute : « En 1975, un couple d’amis me propose un stage sur le thème de la photographie. C’est une révélation et je ne vais plus quitter mon boîtier. »

Fasciné par le débardeur Grand Camille et son bœuf, la dextérité du sabotier Louis Laurent, il se met inconsciem- ment à photographier les paysans de son village.

En 1978, sous la pression de ses copains, il se lance à 100% dans l’aventure et devient photographe professionnel. En 1980 il construit sa boutique.
« Autodidacte, sortant de l’usine j’ai l’impression de ne pas être le bienvenu dans la profession et c’est pour exister vraiment que je me lance dans l’édition de mon premier livre en mai 1982. Un imprimeur installé à quelques kilomètres de chez moi me dit o.k. Et c’est un incroyable succès. « Vie paysanne » a été édité puis réédité à 25 000 exemplaires. Les titres s’enchaînent à une cadence irrégulière, en fonction des contraintes du banquier, des interdits bancaires… »

À ce jour, 120 000 livres ont été vendus, toujours édités chez le même imprimeur des Hautes Vosges. Fidélité et confiance sont des maîtres mots qui règlent sa vie tant privée que professionnelle.

« Il m’était impensable d’éditer mes livres autrement qu’à compte d’auteur. Pour assurer les ventes, je me suis occupé en même temps de la diffusion de mes ouvrages auprès des librairies et autres commerces. » Un auto-éditeur avant l’heure !

Depuis 2016, autour de belles expositions ici ou ailleurs, Joël Couchouron aime raconter ce qui le fait le plus vibrer, la vie dans la montagne vosgienne.

La Carte

L’Agenda

 

 

|||::

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*