Apprendre à fabriquer un terrarium nécessite quelques éléments : un récipient en verre, de la terre, de jolies plantes aériennes et succulentes, et un peu de créativité pour créer un magnifique paysage miniature.

Si vous voulez tester votre main verte, mais que vous n’avez pas la place d’ajouter de grandes plantes d’intérieur, un beau terrarium luxuriant peut être la solution parfaite pour ajouter un peu de verdure dans votre espace. Il est idéal pour les habitants de petits espaces, les débutants et les parents de plantes occupés, car il ne prend pas trop de place et est facile à entretenir. C’est aussi un excellent passe-temps, et un décor chic pour votre maison.

Que sont les terrariums ?

Par définition, les terrariums sont un petit environnement fermé pour les petites plantes, telles que les plantes aériennes, les plantes grasses, les fougères, les plantes carnivores, les palmiers nains, etc. C’est comme une mini-serre dans des récipients en verre et des bocaux. Les terrariums sont parfaits pour ajouter de la verdure et un beau décor à votre maison. Il ne faut pas confondre terrarium et vivarium, ce dernier est réservés au petits animaux et certaines espèces de reptiles.

Il existe deux types de terrariums : un terrarium fermé désigne un récipient en verre ou un bocal scellé. Il est idéal pour les plantes qui préfèrent l’humidité et un environnement humide. L’entretien est plus difficile car il n’est pas possible d’arroser les plantes dans des terrariums fermés. Le terrarium ouvert, comme son nom l’indique, se trouve généralement dans un récipient ou un bocal en verre ouvert. Il est idéal pour les plantes qui ont besoin d’une bonne circulation d’air pour se développer. Vous pouvez y mettre une plante succulente, des végétaux qui donne une ambiance tropicale, une petite plante qui demande peu d’entretien, ou réaliser de véritables compositions.

Voici ce dont vous avez besoin pour créer votre propre terrarium :

Des petits outils de jardinage : Ils vous aideront à placer tous les éléments dans votre terrarium. Vous trouverez tout le nécessaire en jardinerie.

Récipient en verre : Choisissez un récipient en verre en fonction des besoins de votre plante. La plupart des jardiniers utilisent des récipients en verre ouverts pour une bonne circulation de l’air. De plus, certaines plantes de terrarium, comme les succulentes, ne sont pas adaptées à un environnement humide.

Plantes : Nous vous recommandons les plantes suivantes pour votre terrarium : plante aérienne, vallée de la lune, plante étoile de mer, plante nerveuse, assortiment de plantes grasses et divers cactus.

Charbon actif : Vous n’aurez besoin que d’une fine couche de charbon actif pour garder l’eau fraîche et aider à combattre la croissance bactérienne.

Gravier ou cailloux : Ils seront utilisés comme base de votre terrarium. Les cailloux ou les petites pierres serviront à drainer l’eau pour les racines des plantes afin d’éviter la pourriture des racines.

La terre : la terre sera une couche importante pour votre terrarium. N’importe quelle terre fera l’affaire, mais si vous plantez des plantes grasses ou des cactus, pensez à utiliser des mélanges spéciaux.

Comment fabriquer un terrarium, étape par étape

Choisissez vos plantes de terrarium

La première chose dont vous avez besoin pour apprendre à fabriquer un terrarium est le type de plantes que vous allez utiliser. Elles doivent s’adapter parfaitement au récipient en verre ou au bocal, et elles doivent bien se développer dans un environnement humide, comme les plantes aériennes. Si vous utilisez des plantes grasses, veillez à choisir un récipient doté de plusieurs ouvertures pour permettre aux plantes grasses de sécher complètement après l’arrosage. En effet, il faut garder à l’esprit que les plantes vertes et les cactées ont besoin d’arrosages réguliers pour survivre. Pensez à rajouter des billes d’argiles afin de maintenir l’humidité de votre terrarium décoratif. Vous pouvez également choisir des mousses et fougère, qui, comme les plantes succulentes et plantes tropicales apprécient les espaces humides.

Choisissez votre récipient

L’étape suivante de la fabrication d’un terrarium consiste à choisir le récipient qui conviendra à vos plantes. N’oubliez pas qu’il existe deux types de terrariums, et que chacun d’entre eux aura une incidence sur la croissance de vos plantes. La plupart des gens utilisent des récipients en verre ouverts ou des bocaux. Vous pouvez également réutiliser des bocaux ou des bols pour votre terrarium.

Créez vos couches

La partie la plus amusante de la création d’un terrarium est de construire les couches. Pour un bon drainage, commencez par recouvrir le fond de cailloux, de graviers ou de petites pierres. Ensuite, ajoutez une fine couche de charbon actif pour garder l’eau des plantes fraîche et empêcher toute croissance bactérienne dans votre terrarium.

Ajoutez ensuite une couche de terreau. N’importe quel terreau fera l’affaire, mais pensez à choisir des mélanges spécialisés pour les plantes grasses et les cactus. Assurez-vous d’ajouter suffisamment de terre, probablement au moins 2 ½ pouces. Vérifiez si la profondeur est suffisante pour que vos plantes puissent s’y enraciner.

Ajoutez vos plantes

Il est maintenant temps d’ajouter vos plantes ! À l’aide de votre pince à épiler ou de vos baguettes, commencez par planter la plus grande plante, puis descendez vers la plus petite. Tu peux aussi utiliser des gants pour protéger tes mains des plantes piquantes. Veille à tailler soigneusement les racines. Creusez un trou pour votre plante et emboîtez-la dans la terre. Il n’y a pas de règle pour créer et placer les plantes dans votre terrarium. Vous pouvez jouer avec les arrangements. Si vous le souhaitez, décorez l’intérieur du terrarium des décorations, comme des petites figurines, des coquillages, des petits cailloux, des pierres décoratives ou d’autres éléments fantaisistes répartis entre les plantes. Votre petit jardin de mini plantes vertes d’intérieur est prêt !

Suivez une routine d’entretien

Une fois votre terrarium terminé, il est important de l’entretenir en suivant une routine d’entretien. Dans le cas d’un terrarium fermé, gardez l’environnement humide en l’arrosant quotidiennement. Pour les terrariums ouverts, arrosez-les soigneusement une fois par semaine ou toutes les deux semaines. Maintenez le sol légèrement humide et veillez à éliminer tout excès d’eau. N’oubliez pas de tailler vos plantes de temps en temps, comme vous le faites pour votre Bonsaï, votre Philodendron, vos Broméliacées ou autre plante d’intérieur. Enfin, placez-le dans un endroit où il pourra bénéficier d’un ensoleillement suffisant. Il peut être également nécessaire d’ajouter de l’engrais ou substrat afin de nourrir vos plantes miniatures. Le terrarium est idéal pour les personnes n’ayant pas la main verte car il est facile d’entretien.

En plus d’embellir votre maison, vous pouvez également offrir votre terrarium végétal ou petit jardin intérieur à votre famille et à vos amis.